Err

Votre panier : 0,00 EUR
  •  
  • Nos livres
  • Nous contacter
  • Nos moyens de paiement
  •  

Lire et relire

Les clochards de la gloire - Alexis Le Gall

Alexis Le Gall: Les clochards de la gloire.

Editions Charles Hérissey. 2017. 22 euros


Alexis Le Gall n’a pas encore 18 ans quand, avec une poignée de camarades, il décide de quitter Audierne le 18juin 1940 à bord de l’Ar Zenith pour Ouessant d’où il gagnera l’Angleterre. A cette date, il ne connaît pas encore le général de Gaulle et n’a pas entendu son appel à la radio mais une fois en Grande Bretagne il s’engage sans hésiter dans les Forces Françaises Libres en cours de constitution où il retrouve des Chasseurs et des légionnaires de retour de Norvège. Ensemble ils forment le noyau initial de cette armée improvisée qui n’a encore ni uniforme, ni armement ni règlement. Il faudra tout improviser dans une situation de pénurie chronique surtout les premiers mois, d’où le titre du livre «Les clochards de la gloire». Sur un ton mesuré, sobre mais avec passion, Alexis Le Gall retrace alors son itinéraire qui est celui de nombreuses unités de la France libre : d’abord un entrainement difficile en Angleterre puis l’envoi au Cameroun dans un bataillon de tirailleurs où ce n’est pas drôle tous les jours. Commence alors un périple incroyable par le Tchad, l’Egypte, la Syrie et enfin la Lybie où le bataillon livre ses premiers combats contre les Italiens et les Allemands.


La suite disponible en cliquant ici

Les tyrannosaures de la République

Jean-Joël Bregeon et Gérard Guicheteau

Les Tyrannosaures de la République

Éditions du Rocher (2017) 18 euros


Les " Tyrannosaures de la République" est un ouvrage éclairant à double titre.

Il nous renvoie, tout d'abord, à la réalité la plus crue en dirigeant les projecteurs sur les années 1793-1794 au cours desquelles nombre de responsables révolutionnaires ont servi avec zèle la Terreur érigée en système de gouvernement des hommes. Ensuite, les auteurs, Jean-Joël Bregeon et Gérard Guicheteau, nous rappellent que pendant des dizaines d'années (près de 70 ans) la gauche marxiste et ses alliés ont sciemment ignoré, voire distrait aux regards, certains faits qui dérangeaient leur explication (simpliste) du monde.Aujourd'hui, le constat est affligeant à propos de cette histoire hémiplégique... À tel point que bien des historiens tentent maintenant non plus de disculper mais de minorer le rôle des superprédateurs que furent les"Tyrannosaures” de la 1ère République française...

Cliquer ici pour voir la suite
Roland Dorgeles

Claude-Catherine Ragache

"Roland Dorgelès -combattant, journaliste, écrivain”

(Economica, 2015)

 

Roland Dorgelès (1885-1973) est un écrivain injustement oublié aujourd'hui mais dans un ouvrage récent Claude-Catherine Ragache nous le restitue dans toute sa complexité. "Enfant" de Montmartre avant la Grande guerre, alors un peu anarchiste et bohème, il côtoie des gloires littéraires dont Apollinaire ou politiques dont Clemenceau pour lequel il tient rubrique à L'Homme libre. Pourtant, bien que réformé en 1906, il s'engage volontairement en août 1914 dans l’infanterie. De son expérience comme mitrailleur dans les tranchées, il rapporte Les Croix de bois, un roman témoignage qui sera apprécié par ses camarades du front et lui apportera une immense notoriété. Par la suite, il ne cessera de rappeler les conséquences de la guerre tant pour les civils des zones dévastées(dans Le réveil des morts) que pour soutenir les "inadaptés de la paix". Revenu à Montmartre, il ne pardonnera jamais à certains artistes dont Picasso d'avoir en 1914 d'abord pensé à soigner leur carrière comme si de rien n'était en se tenant loin du front… Devenu un des porte-parole des Ecrivains combattants, il n'oublia jamais de rappeler le sacrifice de ses frères d’armes, les Poilus : "Je hais la guerre, mais j'aime les hommes qui l'ont faite", aimait-il à répéter. Dans les années 1930, inquiet face au risque d'un nouveau conflit, il entreprit une tournée des dictatures européennes d'où il rapporta une série d'articles dénonçant aussi bien le nazisme que le communisme. Il devient également membre puis président du jury Goncourt et participe activement à la vie littéraire de son époque jusqu’à son décès en 1973. Dans un ouvrage fort bien documenté et agréable à lire,Claude-Catherine Ragache nous fait ainsi redécouvrir un écrivain majeur, auteur d'une trentaine d’ouvrages et qui mérite aujourd’hui d’être relu.

Claude-Catherine RAGACHE, Roland Dorgelès : Combattant ,Journaliste ,Ecrivain. Editions Economica 2015. 27 Euros