Err

  •  
  • Services
  • Contactez-nous
  •  

Le mystère Clovis - Philippe de Villiers

(Code: Note_de_lecture11)
Ajouter au Panier
Le mystère Clovis - Philippe de Villiers
Philippe de Villiers
Le mystère Clovis
Albin Michel, 2018. 22 euros

Connu pour être le créateur du Puy du Fou[1] , Philippe de Villiers est aussi l'auteur de plusieurs biographies historiques, dont celles de Jeanne d'Arc et Saint Louis. Avec Le mystère Clovis, il nous plonge cette fois dans une époque plus lointaine encore et peu connue, mais pourtant essentielle de notre histoire. Il nous raconte en effet comment ce guerrier franc, qui n'était à l'origine que "le petit roi de Tournai" réussit, par force ou par ruse, à s'emparer des royaumes barbares qui se partageaient les débris de l'Empire romain d'Occident et à les unifier sous son commandement, dessinant ainsi le futur territoire de la France. Longtemps l'Histoire n'a retenu de Clovis que deux épisodes marquants, celui du "Vase de Soissons" et celui de son baptême. Philippe de Villiers les replace dans leur contexte, permettant au lecteur de mieux saisir la profonde évolution de ce guerrier cruel et sanguinaire en un fin politique capable d'humilité et de pardon. Privilégiant le mode narratif à la première personne, l'auteur donne la parole à Clovis, restituant ainsi dans toute son intime complexité le long cheminement vers la conversion de ce personnage partagé entre sa fidélité aux croyances ariennes de ses ancêtres et son attirance pour la foi chrétienne. Sans oublier le rôle essentiel joué par trois personnages proches de Clovis : Rémi l'évêque de Reims, qui le fait bénéficier de ses conseils, Geneviève la "diaconnesse" de Lutèce, qu'il admire pour sa foi et son courage, et son épouse Clotilde, adepte de la religion catholique depuis son enfance.
Usant avec une jubilation non feinte d'un vocabulaire et d'expressions qui se rattachent aux origines franques de notre langue, Philippe de Villiers reconstitue avec réalisme la violence des mêlées guerrières ou le décor des cérémonies franques. Il nous fait mieux comprendre les mentalités gallo-romaines empruntes de superstitions et sensibles aux miracles. Il ne craint pas de faire certains parallèles entre le Vème siècle finissant, qui voyait l'effondrement du monde romain, et l'époque contemporaine agitée de doutes et de craintes quant à l'avenir de notre civilisation.
Clovis, un guerrier conquérant, un législateur mais, aussi une légende et un mystère qui constituent pour Philippe de Villiers une partie de l' identité de ce qui deviendra plus tard la France à laquelle sa tribu a donné son nom.

[1] Voir dans notre rubrique "Articles divers" le texte de Christelle Boyssou : Le Puy du Fou, la genèse (1977-1978)