Err

  •  
  • Services
  • Contactez-nous
  •  

CPHF recherche

A propos des flèches de Notre-Dame : 800 ans d'histoire !

Par Hervé Luxardo


15 avril 2019 : la "forêt" de Notre-Dame est en feu, la flèche de la cathédrale s'effondre.

Contrairement à ce que certaines hautes personnalités ont pu affirmer au lendemain de l'incendie de la cathédrale, Notre-Dame de Paris a toujours possédé une flèche.La flèche perdue, érigée par Viollet- le Duc, n' est qu'en partie la réplique de celle du XIIIème siècle, détruite pendant la Révolution française...


Cliquer ici pour voir la suite...


La France sous les bombes - Gilles Ragache
Vient de paraître-disponible aux Éditions Economica 49 rue Hericart 75015 Paris, et dans toutes les bonnes librairies.

L'arc de Triomphe : Un emballage... qui ne nous emballe pas !

L’arc de Triomphe: Un emballage… qui ne nous emballe pas!

En 1985, un couple d’artistes, les Christo, se sont rendus célèbres à Paris en recouvrant de papier doré le Pont-Neuf dans sa totalité.Une performance technique – heureusement temporaire - qui avait amusé les foules et provoqué la curiosité. Or voilà que Christo annonce son retour dans la capitale où il a  trouvé un nouveau terrain de jeu: l’Arc-de-Triomphe, dont«l’emballage» est prévu pour septembre 2020.

Cliquer ici pour voir la suite...
Appel aux lecteurs, aux collectionneurs et aux chineurs
Appel aux lecteurs, aux collectionneurs et aux chineurs

En 2002, Gilles Ragache a publié aux éditions Charles Hérissey un ouvrage consacré à l'histoire du Grand Salon, un vaste restaurant tenu autrefois par ses ancêtres et situé à Vaugirard.
Le Grand Salon a fonctionné sans discontinuer de 1765 à 1885 soit pendant plus d’un siècle. Il s’y est déroulé de très nombreux mariages, des concerts, des bals publics ou privés, des meetings, des « repas de corps » comme ceux des imprimeurs ou des tailleurs de pierre. Il est donc très probable que de nombreux éléments permettant de retracer la vie très riche de ce lieu si fréquenté restent à découvrir dans des archives privées, publiques ou chez des collectionneurs. L’auteur de ce livre recherche donc des menus et papiers à en-tête (factures), des publicités, des couverts, de la vaisselle, des affiches (car on donnait aussi des concerts au Bal Ragache) ou toute représentation (peintures-gravures-photographies-croquis) de l’extérieur du bâtiment (la façade – les grands escaliers – les salles de billard) ou de l’intérieur du Grand Salon.
Cette vaste bâtisse aujourd’hui détruite mais encore présente dans la mémoire de certains peut être répertoriée suivant les documents sous diverses appellations dont les plus fréquentes sont Le Grand Salon de Vaugirard, le Grand salon Ragache mais aussi le Bal Ragache ou encore La Salle Ragache suivant les périodes de l’Histoire.

En vous remerciant par avance de faire parvenir toute information à ce propos à Clefs pour l'Histoire de France cphfeditions@yahoo.com
Une statue du Général De Gaulle à Evreux
Les mésaventures de la
STATUE DU GENERAL DE GAULLE A EVREUX

En juillet dernier, au soir d’un match de football Algérie-Sénégal, de jeunes excités ont violemment manifesté à Evreux comme en bien d’autres lieux de France en commettant de nombreuses dégradations. Parmi celles-ci, en centre ville, ils s’en sont pris à la toute récente statue du général de Gaulle qu’ils sont parvenus à arracher du sol en brisant le bronze au niveau des chevilles.

Cette statue, a été réalisée par Romain Legret, un jeune ébéniste de talent, diplômé de l’Ecole Boulle de Paris et dont les ateliers sont situés à Cerisey près d’Evreux. Ebéniste mais aussi sculpteur, il a répondu en 2018 à un appel d’offre de la Mairie d’Evreux. En effet, le maire, Guy Lefrand, souhaitait faire honneur au Général de Gaulle qui à deux reprises vint rendre hommage aux habitants durement éprouvés par les bombardements de la Seconde guerre mondiale : « A Evreux, bonne ville de France, blessée au service du pays » écrivit-il en 1944 sur le livre d’or de la mairie alors que la ville était encore en ruines...

Cliquer ici pour voir la suite...