Err

  •  
  • Services
  • Contactez-nous
  •  

Conflits autour des Communaux à Chatou (11ème - 19ème siècles) - Hervé Luxardo

(Code: Articles_Chatou)

Article complet
Ajouter au Panier
Conflits autour des Communaux à Chatou (11ème - 19ème siècles) - Hervé Luxardo

Conflits autour des Communaux à Chatou (11 ème-19èmesiècles)

Par Hervé Luxardo


Jusqu’au milieu du 19ème siècle, la ville de Paris est demeurée entourée d'une ceinture continue de faubourgs semi-ruraux où prospéraient de nombreux aubergistes, cabaretiers, maraîchers, artisans et autres maréchaux-ferrant...Chatou est l'un de ses villages dont l'histoire remonte à l'antiquité tardive (le haut moyen âge).

Située dans une boucle de la Seine, à 17 km de la capitale et à 4 km de St Germain en laye,Chatou est une commune de bord de fleuve. Au nord-ouest, elle est limitrophe du village de Montesson et au nord-est de celui de Carrières. Au sud et à l'ouest le territoire est entièrement aménagé en une faisanderie dénommée Le Bois du Vésinet. Plus au nord, on trouve des bourgs qui faisaient la renommée des vignobles franciliens : Besons, Sartrouville et bien sûr Argenteuil qui, sous le Premier Empire, était considérée comme la première commune viticole de France avec plus de 1000 hectares en vignes...A Chatou la vigne couvre le tiers des terres cultivables même si bien de ces terres ne sont plus cultivées en vignes.

Rien de tout cela à Chatou sur les bords de la Seine au terroir d'alluvions et de sols siliceux et qui est une commune où l'emportent largement les terres labourables et les prairies. Longeant le méandre à droite de la Seine, elle possède des îles dont " la Grande Ile de Chatou". Ces morceaux de terroir gorgés d'eau sont un bien précieux pour la communauté villageoise. Et source de conflits...


L'article complet est maintenant disponible au format PDF